ALexis Prigas Et le Metronome

ALexis Prigas Et le Metronome

 Douala, Littoral Region, CMR
BandWorldJazz

However my music is the typically roots African Music! is what peopole say:the real African pop music(Afrian originalitie with jazz geoove and funk influences...)

Biography

Né un 11 avril à Douala, et neuvième d'une famille de 15 enfants,
Prigas est <>.
Bercé dés le premier réveil par un tourne-disque qui crachait toutes
les nouveautés de Nelle Eyoum, Eboa Lottin, Miriam Makeba, Manu
Dibango, Francis Bebey, les black Styl, James Brown, Fela Ramson
Kuti, Elvis Presley, Franco et bien d'autres, c'est en franchissant par
curiosité l'enceinte du Cabaret Oryx Bar de Bonaberi (dans la
périphérie de Douala) qu'il se décidera de devenir batteur, en 1980.
Il fait ses gammes sur une guitare Acoustique, mais juge qu’une
guitare avec moins de cordes irait bien ; il est indécis .Il trouvera sa
voie à travers la basse en 1988.
S'engager dans l'aventure musicale est l'un des plus gros risque à
prendre dans son univers où le musicien est synonyme du voyou
typique et il en paie les frais; guitare cachée dans le plafond ou
démolie à coups de talons rageurs, punitions diverses, tout pour lutter
contre la fibre maudite qui était entrée en lui aux dires de son
entourage. Contre fougues et noms d'oiseau, il ne lâche pas l'affaire.
Autodidacte qui côtoie ses pairs pour échanger les bribes de cours
qu'il reçoit de ses aînés, il choisit aussitôt de se lancer dans la
recherche d'une Autre musique africaine, à la fois urbaine et riche en
canons ancestraux. C’est ce qu'il appelle Le Jazz Africain.
A partir de 1991, il fonde avec des amis de nombreux groupes ; Ding
Deng Dong jazz quartet, Azîk bantu, Le Hélélé, 3bu, Ozigi-
Zaga,Kongo Roots, Rosyne et Mounban.
Pour se mettre définitivement en route, ses influences l'inspirent
autant qu'elles le poussent au dépassement; Manu Dibango, Eboa
Lottin, Francis Bebey, Ultramarine, Jaco Pastorius, Etienne Mbappe,
Richard Bona. . Il fait un pas de plus à chaque collaboration et très
vite, on se l'arrache; Geo Masso, Tom Yom's, Misse Ngoh, Salle
John, Julius Essoka, des instants de Jam Session avec Hervé
Meschinet, Gille Renne, Jojo Kuoh, Lobe Valery, Henri Dikongue. . .
et plusieurs autres vedettes camerounaises accompagnées à travers les
tournées et les cabarets, quand il n'est pas en studio!.
2003, tournant pour concrétiser sa vision ! Du fait de son expérience
d'auteur-compositeur, il se décide de faire désormais route à part et se
consacre à étoffer ce qui est aujourd'hui un vaste répertoire qu'il fait
partager lors de ses différentes sorties avec son groupe Métronome.
Pour lui, c'est le champ des registres de Jazz et de synthèses, des idées
toutes nouvelles qui soutiennent son projet SPLEEN & JOY; ici,
rythmes profonds de Ngosso, Bolobo, Sekèlè, Essèwè, Abélé,
Méréngé et un zeste de musique sahélienne cohabitent.
Méticuleux et perfectionniste pour que sa trouvaille soit vraiment une
nouveauté et qu'on l'apprécie à la mesure de ce qu'il entend imposer,
il préfère être efficace à la recherche de la cohésion de son ensemble,
ce qui pour lui passe par la rondeur et la justesse de chaque note.

Discography

L'album SPLEEN AND JOY renferme des titres comme:KODI O BANTU, BA YEYE, BANTU BLUES...OU LES RYTHMES DU PATRIMOINE AFRICAIN comme le Bolobo,l'éssewe,le makouné...se melent au sons jazzy, groovy,funky sur un fond de voyage à la fois mélancolique et festif.à découvrirr...