Dresden Dresses
Gig Seeker Pro

Dresden Dresses

| SELF

| SELF
Band EDM Punk

Calendar

This band hasn't logged any future gigs

This band hasn't logged any past gigs

This band has not uploaded any videos
This band has not uploaded any videos

Music

Press


"DRESDEN DRESSES (critiques)"

C'est quoi?
C'est le tout premier album d'Antoine Lahaie, alias Dresden Dresses, jeune créateur de 18 ans de la région de Québec, qu'on a d'abord connu comme collaborateur à l'électro 8-bits de Mathématique. Influences européennes nettes, électro-pop expérimentale somme toute substantielle, surprenante, et sonorités rétro-futuristes sont au programme de ce disque à la fois très cérébral et ludique.

Habillé pour veiller tard?
Pas trop tard quand même. On est d'abord surpris par la qualité et la somptuosité des compositions du jeune Lahaie. Ces 10 morceaux n'ont assurément pas assez de leurs 37 minutes pour exprimer toute l'ironie, les influences diverses qu'on présume qu'il y a dans la tête de l'artiste. Les années 80 et l'expression urgente propre au 21e siècle en ligne de mire, j'ai entendu Dresden Dresses comme un hybride musical explosif, entre Virgin Prunes, Haircut 100, The Legendary Pink Dots, Fever Ray, Crystal Castles et Alien Sex Fiend.

Est-ce qu'on achète ces robes ?
Totalement. Parce qu'un tel talent ne se rencontre que rarement dans une année, pour les refrains accrocheurs et les crochets mélodiques, pour l'humour qui sous-tend ce projet, on dégustera avec grand plaisir et sans retenue les musiques de ce nouveau venu extrêmement prometteur.

Une écoute en robe de Tony Trembla - Tony Tremblay (via Bande à part)


Discography

Dresden Dresses - Eponymous album
(released october 2011)

Bande à part album review here: http://www.bandeapart.fm/#/page/critiques-dresden-dresses-dresden-dresses

Photos

Bio

Dresden Dresses is Antoine Lahaie's first solo project, born out of the need to express some ideas that couldn't be developed through Antoine's main discipline: Visual Arts. Indeed, even if his artistic concerns are quite different from the ones regarding Dresden Dresses, art cannot do otherwise than to cling to the visual universe the project is soaking in. Consequently, epileptical projections, intense perforamance and quite excentric dress-up blend all together to create an authentic, uncensored product.

If D.I.Y ethics (and aesthetics) dominates the project, irony is what holds all together -without, though, becoming a satiric and tasteless pastiche-. Do It Yourself is, for Antoine Lahaie, a moto that, among other things, allows him to stay free and spontaneous throughout the creation process. The young man debut ablum's early release is probably due to his will/ability to do things himself...

References/Influences

Artists:
Depeche Mode
The Knife / Fever Ray
David Bowie
Mathématique
Joy Division
Nina Hagen
Femme en Fourrure
Alien Sex Fiend
Die Antwoord
Trust
Beyoncé

Works:
Alegria Soundtrack - Cirque du Soleil
Lola Rennt Soundtrack - Tom Tykwer

Ma langue maternelle est le Français, veuillez m'excuser des formulations de phrase potentiellement discutables...