Forget The Heroes
Gig Seeker Pro

Forget The Heroes

| INDIE

| INDIE
Band Pop Soul

Calendar

This band hasn't logged any future gigs

This band hasn't logged any past gigs

This band has not uploaded any videos
This band has not uploaded any videos

Music

Press


"Forget The Heroes"

Baignée dans le jazz dès sa plus tendre enfance, Corinne Carré se devait un jour de faire de la musique, non seulement parce qu’elle l’avait découverte, apprise et maîtrisée mais aussi et surtout parce qu’elle affichait une manière très particulière d’aborder le sujet et de fortes inclinaisons dans la fusion des genres … Pianiste et chanteuse, elle rencontrait un jour Virginie Bocher, violoniste émérite et Médaille d’Or en alto du Conservatoire de Paris, et formait avec elle son premier duo, Coma Comma. Arrivaient ensuite Sébastien Tanquart à la batterie, Philippe Henner aux basses et contrebasses et enfin Fabienne Della-Moniqua aux chœurs et le quintet changeait de nom pour devenir Forget The Heroes et commencer à visiter les salles parisiennes comme La Scène Bastille, L’Espace Jemmappes, La Flèche d’Or ou La Java … Un passage par le studio à l’automne 2005 ratifiait définitivement l’extrait de naissance du combo valdemarnais.

Pour ne pas effrayer les plus timorés en s’affichant ouvertement comme une formation qui œuvre autour du jazz, Forget The Heroes s’est inventé un style, le Pop’n Funzz, dans lequel le groupe dépose de grosses larmes de funk et de soul, n’hésitant pas à mettre des samples à l’endroit précis où sans eux se produirait un sentiment de manque artistique. Efficace à souhait, la musique de Forget The Heroes invite au déhanchement, ou tout au moins à un balancement des bras accompagné de claquements de doigts particulièrement bien rythmés. Avec un son qui lui appartient et un groove qui lui colle au plus près du corps, le groupe nous fait passer ses titres les plus construits mais aussi les plus étranges comme cet exceptionnel « Mephistopheles » ou les non moins excellents « My Number », « Everybody’s Got To Die » ou « Love » qui sont autant d’occasion de s’émerveiller d’une part devant un sens inné de la mélodie qui cartonne et de l’autre devant un chant qui, sans se la jouer diva, nous réserve quelques belles prouesses artistiques. Polyvalent, Forget The Heroes s’adresse autant à ceux qui aiment les beaux dialogues instrumentaux qu’à ceux qui, plus terre à terre, se content de vouloir entendre de belles chansons bien faites. Que ce soit pour l’une ou l’autre de ces raisons, le résultat final est de toute façon atteint ! - Zicazic


"Piano & Violin !"

Forget The Heroes retient l'attention par son parti pris soul et l'absence délibérée de guitare, remplacée par piano et violon. A l'origine, deux filles, une chanteuse anglophone à voix et une violoniste, rejointes dès 2005 (grâce à internet) par un batteur, un bassiste et une choriste, avec un premier essai dans la foulée. Le second album s'illustre par son élégance pop, ses influences seventies et l'impact groovy des meilleurs morceaux... - Rock'n Folk


Discography

2005: Forget The Heroes EP (6 tunes)
2006: Forget The Heroes EP Remix (6 tunes)
2007: Takeoff (demo 11 tunes)
Every tunes available at iTunes.
2009: We Don't Need Guitar (9 tunes)
Clip "NEVER MIND"

Photos

Bio

Produced by an independant label UN AUTRE JOUR and distributed by NOCTURNE (WHY NOTE), FORGET THE HEROES is a French band composed of 5 professional musicians, who endeavours to create elegant and brilliant POP SOUL. They sing in English accompanied by piano and electric violin.
FORGET THE HEROES skilfully combines Pop melodies and Soul rythms, infuses violins with happiness and mixes voices and choirs in an infectious combination...
From the opending bars, of their own compositions, they seduce an ever growing fan base as they did at Muzik’Elles Festival in Meaux or at Réservoir in Paris. In the last two years, they performed to over 10.000 people (La Bellevilloise, La Scène Bastille, L’OPA, Le Klub, L’Opus, L’étage, L’Alimentation Générale, Enghien Jazz Festival, Terres du Son in Tours, BisQueers Roses Festival in Reims, Sooruz Lacanau Pro in Lacanau, etc.). It’s on stage that FORGET THE HEROES shows the extend of their talent, energy, groove and communication.

NEXT ALBUM "WE DON'T NEED GUITAR" IN JANUARY

9 tracks perfected on stage and recorded over the months...
The single "Never Mind" sets the tone for this album, which doesn't need guitar. FORGET THE HEROES doesn't lack humour and proves that Pop is not hung onto this instrument.
Seized by the irresistible urge to move, you will dance to the dazzling beat ("My Number"), played out on the rhythmic piano and the electrifying violin. The voices of FORGET THE HEROES will make you sing about love ("Love", "To Fall in Love Again"), but also be jubilant about ecology or politics...
This first EP, "WE DON'T NEED GUITAR", opens up unexpected perspectives and FORGET THE HEROES has the gift and the means to impose its unforgettable melodies ("Come Down", "Everybody's Got to Die") on their audience.