François Tremblay

François Tremblay

BandRockPop

Biography

Le lauréat du Gala fransaskois de la chanson 2006, et finaliste au gala Chant'ouest FRANCOIS TREMBLAY, propose une musique pop-rock engagée, aux accents de l'ouest.

L'auteur-compositeur-interprète de Regina en
Saskatchewan compte deux albums à son actifs. UN BEAU MATIN (février 2006) a reçu une nomination comme meilleur album francophone au Western Canadian music awards.

PROPHETE DE MALHEUR (mars 2008) marque pour sa part un tournant dans sa carrière musicale. Dans cet album, Francois Tremblay aborde des thèmes sociaux et politiques tel que la participation du Canada en Afghanistan, la dépopulation rurale des prairies, la fierté des francophones de l'ouest canadien, l'américanisation de notre culture et l'obsession du virtuelle.

PROPHÈTE DE MALHEUR s'inspire dans son ton et son propos de Dylan, Marley, Séguin et Piché et offre un son rock tainté de folk.

Lyrics

Made in U.S.A.

Written By: François Tremblay

Made in U.S.A.

17 jeunes et l’on continue de les compter
perdus, dans une terre éloignée
leur sang effacé par une tempête de sable
lors d’une opération de séduction du diable

Pacifier, conquérir pour mieux régner
Motiver, par le besoin d’assouvir
Les instincts de l’establishement et tous leurs désirs
Et sous les étoiles la bête refuse de s’endormir

(refrain)
Combien de vies seront sacrifiées
Dans une guerre d’intérêts pétroliers
Combien de familles seront attristées
Dans un conflit, MADE IN USA

Dans un camps éloigné de Kandahar
Le manque de sommeil et le stress attaquent leurs corps
Pendant que dans la sécurité de leurs grands bureaux
Les bonzes politiciens se font beaux pour les micros

(refrain)

Mais malgré les dangers, on les voit sourire
Leur courage les fait resplendir
Et l’espoir de revenir près des leurs
Les motive à passer à travers les heures

(refrain)

Le silence

Written By: François Tremblay

Le silence

Le silence,
L’abondance que l’on dépense
Le secret de la jouvence
Le symbole de la souffrance

Le silence,
Compagnon d’infortune
Un bruit plein d’amertume
Symbole de la solitude

(refrain)
j’en ai assez de me taire,
pour vous plaire
je veux crier, pleurer et cesser de m’en faire
qu’on m’enlève ma muselière et vos œillères

Le silence,
l’injustice et les sévices
Les peines, les sacrifices
Symbole de tous nos supplices

Le silence,
Engendre la violence
Fermente l’intolérance
Complice de la vengeance

(refrain)

Et l’on se parle dans le dos
Et l’on joue aux idiots

(refrain)

Laissez-moi vivre

Written By: François Tremblay

Laissez-moi vivre

Seul dans ma chambre,
Les tubes entrent et ressortent de mon corps en paix
Tout est si tranquille,
Même le bip d’une machine qui me fait vivre

Seul dans mon âme,
Le mal est lourd à porter
Lorsque je vous sent comploter
Je suis pour vous un fardeau, un être déchu
Qu’il faut vite débrancher

Mais les yeux fermés
Je me rappelle mon enfance
Les joies de l’innocence
Les étés passés à voyager
Avant d’être cloué
15 ans alité

(refrain)
Laissez moi vivre
Vivre et survivre
Laissez moi décider
Le moment de vous quitter
Laissez moi vivre
En paix

Les caméras flashent de partout
C’est devenu un zoo
Prisonnier, je suis un animal intubé
Tout est si tranquille sauf le bip de la machine
Celle qui vous divise

Mais les yeux fermés
Je me rappelle mon enfance
Les joies de l’innocence
Les étés passés à voyager
Avant d’être cloué
15 ans alité

(refrain)

We Love the Money

Written By: François Tremblay

We Love the Money

Aujourd’hui on ne vit que pour l’argent
On tue des innocents pour de l’argent
Des enfants font la guerre pour de l’argent
On est quelqu’un si on a de l’argent

(refrain)

We love the money
We lie for money
We kill for money
We love the money

Aujourd’hui on en a que pour le frick
Dans la rue les filles de joie taillent des pipes pour du frick
L’argent, comme le ciment, nous uni
On est des briques
On rêve de lotterie
De gros lot pour avoir plus de frick

(refrain)
L’autre jour je me retrouve plus un rond dans les poches
J’me sens pas bien, je feel tout croche
Je suis dit « Kossé que je va faire sans l’atome de l’univers? »
Fait qui me viens une idée un peu croche
J’m’en vais chez nous pour chercher mon 9 millimètres
Entre à la banque, arme au poing, tout le monde se planque
Je me dirige vers la caissière qui voit défiler sa carrière
Pis j’y pointe mon gun sur la tempe
Mais soudain l’alarme sonne pris de panique
Je lui décharge mon gun
Et ça fait « bang, bang »
Les gens crient « bang, bang »
Le sang gicle « bang,bang »
V’la les flicks « bang, bang, bang, bang »

(refrain)

Aujourd’hui, l’obsession c’est l’argent
On tue des innocents pour de l’argent
Des pays font la guerre pour de l’argent
On devient président quand on a de l’argent

(refrain)

Bellevue

Written By: François Tremblay

Bellevue

Elle regarde le temps passé,
Pieds nus dans les rues de Bellevue
Ce soir elle quitte le cœur serré
Vers la grande ville pleine d’inconnus

Pour un instant elle regrette
D’avoir dit non au jeune Gaudet
De se marier, d’élever ses petits
Sur une ferme pas trop loin d’ici

(refrain)

C’est comme ça aujourd’hui
Nos villages se vident petit à petit
C’est comme ça, c’est ben maudit
Les jobs se font rares, l’ennui grandi
Et on attend, ben patiemment
Que les jeunes reviennent avec leurs enfants

Elle regarde les gens passés
Étourdie dans la cohue
Ce soir elle quitte le pas léger
Vers les rues de Bellevue

Assise seule au Rendez-vous
Des visages connus un peu partout
Que seules les années ont ridées
A Bellevue où rien n’a changé

(refrain)

Elle repart encore le cœur serré
Vers la grande ville et ses inconnus
Des souvenirs et des larmes versées
Seule dans la rue à Bellevue

Prophète de malheur

Written By: François Tremblay

Prophète de malheur

Je partirais quand tu reviendras
Attends moi pas
Je partirais te laissant comme ça
J’en ai plein les bras

On oubliera, on se souviendra
De ce jour là
Ou nos chemins se sont séparés
Triste journée

(refrain)
encore mon cœur
qui vire ailleurs
qui se cherche encore une autre demeure
encore mon cœur
qui se fait des peurs
maudit prophète de malheur

On se reverra, on se reverra pas
Dans quelques mois
On se dira que l’on s’appellera
Et l’on oubliera

(refrain)

Maîtresse virtuelle

Written By: François Tremblay

Maîtresse virtuelle

On s'est rencontré dans une chambre noire
On s'est aimé sans jamais se voir
Je venais de me lever, toi t'allais te coucher
Lorsque d'un mot tu m'a ensorcelé

on s'est parlé de tout et de rien
en langage codé, moi je comprenais rien
faut dire que toi pis moi c'est loin de la réalité
quand on est uni par un clavier

(refrain)
Je te vois pas mais je te trouve belle
ma maîtresse virtuelle
dans nos cœurs cette étincelle
ma maîtresse virtuelle

j'arrivais plus à me concentrer
j'étais accros à l'envie de chatter
j’étais ensorcelé par tes mots
paralysé par nos péchés originaux

(refrain)

Pis un beau jour le pire est arrivé
par accident je t'ai déleté
tu m'écrivais mais je te répondais plus
astheure je passe mes journées à lire les messages reçus

(refrain)

Un gars de l'ouest

Written By: François Tremblay

Un gars de l’ouest

Je suis parti sur un coup de tête
Le lendemain de ma fête
Sans aucune raison d’être
Les bagages dans la Hyundai
Vers Regina baby

4000 kilomètres, 3 arrêts, un ticket
Quand j’arrive il fait frette
Bienvenu dans les prairies
Il fait froid jours et nuits

(refrain)

Mais j’ai appris à t’aimer
Je suis un gars de l’ouest adopté
J’étais venu pour 6 mois
Mais j’ai décidé de rester

Parti à l’aventure, me perdre dans la nature
Juste pour respirer l’air pur
Tenter ma main comme fermier
Je vous dit que j’ai sué

J’ai rencontré l’amour,
Atteint le point de non-retour
Le souffle m’a coupé court
Qui prend femme prend pays
Je vous dit que là j’ai compris

(refrain)

Mais il y a des jours
Ou les sirènes de l’est réclament mon retour
Les effluves de l’été
Sur une terrasse à prendre le thé
À Montréal

Je suis parti sur un coup de tête
Le lendemain de ma fête
Sans aucune raison d’être
Les bagages dans la Hyundai
Vers Regina baby

(refrain)

Le temps qui passe

Written By: François Tremblay

Le temps qui passe

Maudit que c’est drôle la vie
Quand on est jeune, on veut vieillir
Au point de s’ajouter une demie à chaque année

Puis viennent les 16 ans,
Les maux d’adolescents
Le mal de vivre incessant

(refrain)
Le temps qui passe,
Les jours se lassent
La vie qui file à vive allure
Le temps qui passe,
la poussière s’amasse
Sur mes photos accrochées au mur
J’ai l’âme qui dort avec toi

18 ans, 18 printemps,
Le temps d’affronter la réalité
Un premier lendemain de veille qui se réveille

puis viens la recherche incessante,
de l’âme sœur qui nous ressemble,
celle avec qui passer le temps
élever des enfants

(refrain)

Puis on essai de rajeunir
Il y a les facelifts et le jogging
La crise de cœur qui se pointe bien trop de bonne heure

(refrain)

Je sais pu quoi dire

Written By: François Tremblay

Je sais pu quoi dire

Je suis assis dans un bar du centre-ville
À me compter des histoires plausibles
Pour m’expliquer ta décision
Pour me faire une raison

Je suis peut-être pas capable de l’admettre
Que toi pis moi on étaient juste pas fait
Pour vivre ensemble toute une vie
Encore moins une dernière nuit

Fait que je prends des verres pis je noie ma peine
Pis je souris aux belles qui me conviennent
Peut-être ben qu’avec elles je vais oublier ton corps
Tes yeux, ta bouche, la douceur de ton corps
Peut-être bien que je signe mon arrêt de mort
(refrain)

Je sais pu quoi dire pour te convaincre de rester
Je sais pu quoi faire pour t’avoir à mes côtés
Les nuits sont dures, le lit est frette
Mais si quand t’étais là tu prenais toutes les couvertes
Je sais pu quoi dire pour t’avoir à mes côtés près de moé

Les relations intimes c’est si fragile
Y’a toute la bullshit qui les paralyse
Mais peut-être ben que je suis pas capable de l’admettre
Que toi pis moi on étaient juste pas fait
Pour vivre ensemble toute une vie
Encore moins pour une dernière nuit

Fait que je prends des verres pis je noie ma peine
Pis je souris aux belles qui me conviennent
Peut-être ben qu’avec elles je vais oublier ton corps
Tes yeux, ta bouche, la douceur de ton corps
Peut-être bien que je signe mon arrêt de mort

(refrain)

Fait que je prends des verres pis je noie ma peine
Pis je souris aux belles qui me conviennent
Peut-être ben qu’avec elles je vais oublier ton corps
Tes yeux, ta bouche, la douceur de ton corps
Peut-être bien que je signe mon arrêt de mort

(refrain)

On la parle encore

Written By: François Tremblay

On la parle encore

Dans une contrée pas trop lointaine
Là ou les champs se perdent dans les plaines
Vit une langue qui est mienne

Forgée par le vent,
Elle a traversée le temps
Grâce à l’ardeur de nos parents

On la malmène de temps en temps
Et on la colore de nos accents

(refrain)
Et je suis fier de le dire,
Qu’on la parle encore aujourd’hui
De Gravelbourg à St-Louis
Et je fier de l’écrire,
Dans mes chansons
Dans mes livres
De la parler, de la faire vivre

On a essayé de la bâillonner
De l’étouffer, de l’éliminer
En essayant de nous disperser

Mais des quatre coins des prairies
Elle s’est transmise des grands aux petits
Mais le combat n’est pas fini

(refrain)

Un beau matin (Remix avec Les Misérables)

Written By: François Tremblay

Un beau matin

Un beau matin, la terre va peut-être arrêter de tourner
un beau matin, on va tous avoir une gueule de bois d'enfer
un beau matin, on va peut-être ben enfin se dire salut
un beau matin, le bon Dieu va enfin se réveiller

pis y va voir que sa création tourne pas rond
pis y va voir que Noé a planté son arche pour rien
pis y va voir que l'diable est poigné là dedans

(refrain)

Who ho, au plus fort la poche que le monde est croche
Y a pu rien pour les moches

un beau matin, les marchés boursiers vont tous crasher
un beau matin, Adams et Ève vont se rhabiller
un beau matin, des petits bonhommes verts vont venir m'enlever
un beau matin, notre vie va être télé-réalité

pis on va se voir en train de raconter n'importe quoi
pis on va se voir en train de frencher la fille d'à côté
pis on va croire que le diable nous a encore enfiouropé

(refrain)

(pont)

y'a pu rien a dire, y'a pu rien à faire
on a pu rien qu'à s'asseoir pis se complaire
arrêtons de mentir, cessons nos prières
on va tous finir en enfer

(refrain)

Discography

Prophete de malheur (Prophet of Unhappiness) - 2008