Hamadryad
Gig Seeker Pro

Hamadryad

Montréal, Quebec, Canada | SELF

Montréal, Quebec, Canada | SELF
Band Rock Classic Rock

Calendar

This band has not uploaded any videos
This band has not uploaded any videos

Music

Press


"Entrevue a ec le guitariste Denis Jalbert"

... Guitariste Denis Jalbert répond au question (Juin 2010).
Alex (Peuple du Rock) : On a pu remarquer que votre formation a changé sur chaque album, notamment de chanteur, le dernier en date étant Jean-Philippe Major, vous pouvez nous en dire plus sur ce dernier ?
Denis Jalbert : Effectivement, il y a eu des changements de personnel à chaque album studio… Je vous épargne les détails mais disons que c’est assez difficile de rester motivé à faire de la musique dans les conditions actuelles de l’industrie. C’est probablement pour cela que les 3 derniers membres à se greffer au groupe sont plus jeunes. Ils veulent laisser leur marque. Jean-Philippe Major a énormément de talent, une voix très variée, et une grande présence sur scène … ça fait très longtemps que j’attendais de rencontrer un « front-man » comme lui.
Alex (Peuple du Rock): Concernant votre dernier album Intrusion , j’ai entendu de bons échos. J’entends surtout parler de quelques morceaux très appréciés tels que Pray to my God, Laps of love, ou encore In My Country ou Lost (une vidéo de promo sur youtube), Intrusion est très varié, on y entend beaucoup de bonnes choses pas nécessairement venues du rock progressif. Vous êtes entrés en studio pour enregistrer cet album avec une idée bien précise ?
Denis Jalbert : La seule chose qu’on se dit toujours, c’est que les clichés « prog » ou les « rip off » ne seront pas retenu… Maintenant pour cet album, on voulait mettre un peu humour dans les textes, et aussi c’était claire que ce ne serait pas un album concept (mise a part la pochette) et que les chansons serait des histoires sans relation les unes avec les autres. Pour ce qui est du style « prog ou pas » Jean-François Désilets (bassiste du groupe) et moi avons grandit à l’époque où Yes, Genesis et Gentle Giant étaient tous classés dans la section « ROCK » avec les Beatles, Steely Dan et Led Zepplin. Je peux vous dire qu’on est du même avis sur ce point. La musique d’Hamadryad est variée parce que nos influences le sont aussi.
Alex (Peuple du Rock) : Je trouve Intrusion plus brut que les 2 premiers album, je veux dire par là qu’on a l’impression d’entendre beaucoup moins d’effet que sur les deux premiers albums. Je me trompe ?
Denis Jalbert : Ah oui ! Effectivement, on a investi sur de bon micros, pré-amplis, compresseur, etc… mais la grosse différence c’est qu’on l’a fait tranquillement. On a pris le temps pour avoir les bonnes prises. J’étais souvent seul au studio à faire mes prises de guitare et j’ai bien aimé l’expérience. Le mixage lui s’est fait en grande partie au studio Amadeus avec Bernard Ouellette. Bernard n’est pas un grand fan des effets et, quand la prise bonne …pas besoin de la camoufler. Les FX sont utilisés à des endroits et pour des raisons spécifiques. J’ose croire aussi que d’avoir co-produit cet album en a fait bénéficier le résultat final.
Alex (Peuple du Rock): Vos compositions sont toujours autant accrocheuses malgré leurs complexités. Par exemple le morceau Torture Zone est vraiment bon, très complexe, on peut y entendre pleins de bonnes choses, comme un genre de passage similaire à ce qu’à pu faire dernièrement Porcupine Tree, je pense surtout à la partie de batterie qui est assez similaire à ce que peux jouer Gavin Harrisson.
Denis Jalbert: On écoute tous beaucoup de Porcupine Tree dernièrement. Gavin Harrisson est mon batteur favoris en ce moment. Chaque fois que Porcupine Tree vient a Montréal, je ne les manques pas et surtout je m’assure que Nick (Nicolas Turcotte, le batteur) a son billet pour le spectacle.
Alex (Peuple du Rock): On aura le chance de vous revoir en France au festival Crescendo pendant la troisième semaine d’Août, on se souvient encore de votre passage là bas en 2006 qui est resté « gravé » dans les mémoire de certains, notamment la mienne même si je n’y était pas, j’apprécie le CD live sorti après. Crescendo et Hamadryad, ça à l’air d’être une longue histoire n’est-ce pas ?
Denis Jalbert: En fait Sébastien Monteaud - Revue Le Peuple du Rock


"Entrevue avec Timothy de Progressive-Area avec les 5 membres d'hamadryad (4 juillet 2010)"

Vous savez au Québec les groupes de rock progressifs d’aujourd’hui qui réussissent à sortir au moins 3 albums studio et + se font très rare ! Il y a eu ( où il y ) VISIBLE WIND, RED SAND, SENSE, MYSTERY etc… HAMADRYAD est l’un de ceux là…En plus, cette formation est l’une des rares qui ont un certain succès à l’extérieur du Québec ( avec KARCIUS ) et c’est tant mieux ! La formation se prépare à faire une petite tournée en France et je vous propose donc une entrevue les membres de la formation.



Pouvez-vous nous faire un survol rapide du début de la formation jusqu’en 2001 ?

Denis JALBERT : J-F et Moi nous sommes rencontrés via les PAC (petites annonces classées) vers la mi-80 …nous avons formé plusieurs groupes de reprise ensemble avant de finalement dire adieu au circuit des clubs. Nous avons passé plusieurs musiciens avant d’arriver avec les cinq membres originaux du premier CD, fin 1999. Initialement un quintette, nous avons produit en 2001 “Conservation Of Mass” (UNCR-5002, Unicorn Records). Ce premier effort fut l’objet de beaucoup d’acclamations de la part des critiques musicaux. Mais après le départ de notre chanteur, HAMADRYAD a du se réinventer en tant que quatuor.


Par la suite il y a eu quelques remaniements dont le départ du chanteur Jocelyn BEAULIEU et du claviériste Francis DOUCET, pouvez-vous nous expliquer les raisons de ces départs ?
??Denis : C’est assez difficile de rester motivé à faire de la musique dans les conditions actuelles de l’industrie. Pour Francis et Jocelyn, c'était surtout une raison de travail, si tu ne peux pas gagner ta vie avec la musique, il faut parfois faire des choix ardus !?

Après avoir été cinq dans la formation, vous avez été quatre, comment vous êtes-vous réorganisés ? Le travail de chacun a t-il changé ??

Sébastien CLOUTIER : Ce fut au départ surtout un gros travail de ré-arrangement ! Je suis arrivé avec le groupe un mois avant le lancement du deuxième album (“Safe in Conformity”) et je n’ai pas composé grand chose mis à part un solo sur l’album tandis que Francis DOUCET, qui faisait les claviers, s’avérait également un excellent guitariste. Donc, la plupart des pièces comprenaient beaucoup de clavier ET de guitare… J’ai dû y aller d’un effort colossal pour repiquer l’album en un mois, y créer des arrangements pour pouvoir reproduire les deux « parts » et apprendre les back vocals de chaque pièce ! Pour la suite ainsi que le nouvel album, Denis, Jean-François et moi-même avons composé et travaillé les arrangements de façon plutôt équitable (même si Jean-François dirait le contraire, héhéhé)


En 2005, vous sortez “Safe in Conformity” toujours chez Unicorn Records, quelle fut la réaction du public à la sortie du CD, suite à tous ces changements ???

Jean-François DÉSILETS : Étant donné que ma voix ressemble étrangement à celle de Peter GABRIEL, le cd a été généralement bien accepté. Plusieurs ne juraient que par Jocelyn et sa voix à la Jon ANDERSON, pour eux le changement a été plutôt ardu. Mais après quelques écoutes, ils se retrouvaient en présence d'un Peter GABRIEL, donc par le fait même en terre connue. La plupart des humains ne voient pas plus loin que le bout de leur nez , donc ne les fais pas tourner à gauche quand ils sont habitués de tourner à droite !!!!!!!! L’oreille humaine aime plus ce qu’elle connaît déjà. Mis à part le fait que Jocelyn chante dans un registre aigu, les comparaisons avec Jon ANDERSON s'arrêtent là… Et pourquoi toujours être obligé de faire référence à un tel ou un tel. BEAULIEU chante comme BEAULIEU et DÉSILETS chante comme DÉSILETS, sauf que BEAULIEU a plus d'expérience, c'est assez simple il me semble. Et puis on a le droit d'aimer ou pas !!!!!!!!!

Denis : Ce second album a reçu un bon accueil de la part du public et des critiques et nous a ouvert les portes de festivals aux États-Unis et en Europe.


D’où vient le nom HAMADRYAD ? Et que représente t-il ?

J-F : Ça vient de la mythologie grecque... Les Hamadr - Progressive Area


"Du rêve à la réalité"

http://www.hamadryadmusic.com/joom15/images/stories/scan_interviews/jdem_20070728.jpg - Journal de Montréal


Discography

Conservation of a Mass, 2001
Safe in Conformity, 2005
Live in France, 2007
Intrusion, 201001
http://www.hamadryadmusic.com/joom15/samples/Hamadryad_INT_FunkATrunk.mp3
http://www.hamadryadmusic.com/joom15/samples/Hamadryad_INT_PrayToMyGod.mp3
http://www.hamadryadmusic.com/joom15/samples/hamadryad_com_action_s.mp3
http://www.hamadryadmusic.com/joom15/samples/hamadryad_com_amora_s.mp3

Photos

Bio

Initially as a quintet, they released in 2001 "Conservation of a Mass". This first effort brought much critical acclaim to the band. They released their second album four years later as a quartet this time "Safe in Conformity". This second album was well received by the public and the critics and opened doors for them to play festivals in both the US and Europe.

In June 2007, still a quartet, Hamadryad released their first live album, the much anticipated "Live in France". All the songs on this album was performed and recorded in August 2006 at the Crescendo Festival at St-Palais-sur-Mer.

With the unfortunate departure of their drummer, Hamadryad decoded to reinvent itself again and hired two new members. Going back to the quintet formula, their new album "Intrusion" released in January 2010 is an impressive demonstration that this band iso in constant evolution and their passion for music has not faded at all.

Hamadryad is now in creation mode for their fifth album to be released later this year.