Joseph Edgar

Joseph Edgar

 Moncton, New Brunswick, CAN
BandAlternativeSinger/Songwriter

Joseph Edgar est l’un des fers de lance de la nouvelle scène musicale acadienne. Il propose un univers à la fois rafraîchissant, unique et familier. Sur scène, sa voix singulière et sa performance scénique généreuse promettent une rencontre musicale étonnante et intense.

Biography

Joseph Edgar, originaire de Moncton, dans le sud-est du Nouveau-Brunswick, vit en Nouvelle-Écosse depuis quelques années. Il est l’un des fers de lance de la nouvelle scène musicale acadienne. Son univers, souvent qualifié d’urbain acoustique, se nourrit de multiples influences, les grands classiques du rock comme Neil Young, Bob Dylan, The Rolling Stones, U2, mais aussi les groupes acadiens 1755 et Beausoleil, ou encore le Louisianais Zachary Richard… Dans son troisième album, Y’a un train qui s’en vient, réalisé avec le bassiste du groupe Les Païens, Joseph Edgar a cherché à retrouver en studio l’énergie et la force de la scène, à travers des morceaux, comme autant de petits bijoux poétiques, osés et sages, populaires et alternatifs. Le chanteur réussit avec brio le mélange délicat de multiples styles et influences, et propose un univers à la fois rafraîchissant, unique et familier. Sur scène, la voix singulière et la performance scénique généreuse de l’Acadien promettent une rencontre musicale d’une belle intensité.

Dans les médias

Magazine français « Longueur d’Ondes »:

En première partie, joseph edgar a ouvert une soirée musicale aux tons colorés. L’acadien se promène entre une atmosphère lourde avec un son rock puissant et un rythme binaire enjoué, classique de la chanson française. L’humour est déjà bien présent et le public aussi : sur invitation des musiciens, il participe allègrement tant à l’exercice de vocalises qu’à rythmer les morceaux en « clappant dans les mains ». La salle est alors préparée à recevoir les yeux d’la tête, très attendus (ce que comprendra quiconque a déjà assisté à l’un de leurs concerts !)
- Mélodie Oxalia - 6 octobre 2010

Une boule d’énergie, un chant d’écorché, il chante comme si sa vie en dépendait. Son univers vient du folk trad, se mixe au chant acadien cajun, devient rock ou complainte qui se heurte à un violon strident… le tout malaxé et transformé pour donner naissance à un show hybride et totalement unique. Peut-être le mix le plus impressionnant du nouveau-brunswick actuel !
- Serge Beyer
Fred Hidalgo, Chorus

Joseph Edgar : Y a un train qui s’en vient - 11 titres, 43’42. Il y a les disques que l’on reçoit, et puis il y a les rencontres en direct, y compris les plus inattendues, comme celle de Joseph Edgar, jeune ACI (feutre noir et bouc idem) qui s’en venait du Nouveau-Brunswick au théâtre des Trois Baudets, le 29 septembre dernier, le soir où nous y organisions une soirée privée… Échange rapide d’impressions, poignée de mains franche… et album en cadeau. Un vrai de vrai, car si j’ignorais tout de cet artiste à ce jour (membre fondateur du groupe acadien 0° Celsius, premier album solo en 2004,La Lune comprendra, deuxième en 2006, Oh ma ma), son troisième opus est une jolie ballade acoustique (cordes, claviers, cuivres, acordéon, percussions…) qui invite au voyage et nous évoque un certain Zachary Richard (voix et accent inclus). Zachary ? Tiens, son nom est cité dans les remerciements… Autoproduit, distr. Plages, Caraquet, N.-B. (site de l’artiste).

Lyrics

Feathers and Tar

Written By: Joseph Edgar

I sometimes get ahead of myself
As I sometimes break away
Running through the ashes
Of the fires of the day
I sometimes take the time
To take a pause to wait for you
But sometimes is not long enough
And too often it's the truth

Now we’re here
What have you done to me
Tore away my eyes
And hung them up upon that tree
So we’re there
What have we done so far
Except to cover up our kisses
In feathers and tar

I sometimes need to take a walk
Along the rocky shores
Of south west Nova Scotia
Now don't ask me now what for
Sometimes isn't often enough
That's what she tried to say
But i couldn't hear her talking
With all of the seaspray

Now we’re here
What have you done to me
Tore away my eyes
And hung them up upon that tree
So we’re there
What have we done so far
Except to cover up our kisses
In feathers and tar

Children come and then they grow
We grow as well with them
As the days come in and the days go out
As often as they can
High above that treetop
My eyes were drenched by rain
Falling from the clear blue sky
And i know it'll come again

Now we’re here
What have you done to me
Tore away my eyes
And hung them up upon that tree
So we’re there
What have we done so far
Except to cover up our kisses
In feathers and tar

I sometimes get ahead of myself
As I sometimes break away
Running through the ashes
Of the fires of the day

Now we’re here
What have you done to me
Tore away my eyes
And hung them up upon that tree
So we’re there
What have we done so far
Except to cover up our kisses
In feathers and tar

Ne t'en fais pas

Written By: Joseph Edgar

Je marche et je marche
Les yeux pointés au ciel
Tu danses et tu danses
Tes yeux vers tes orteils
T’écoute et t’écoute
Mais tu n’entends pas
Écoute-moi, écoute-moi
Ne t’en fais pas

Tu mets les pieds dehors
Et les miens restent en-dedans
Juste de même que c’est
Tu sais ça fait longtemps
Écoute-moi, écoute-moi
Oh ne t’en fais pas
On pisse tous dans le vent
Et bien plus qu’une fois

I thought you, babe
You’d be the one
I thought you’d be the one
I want to stay
But can’t today
Oh, I must carry on

Tu cours et tu cours
Dans toutes les directions
Que celles vers lesquelles je cours
Et aussi loin que moi
Écoute-moi, écoute-moi
Oh, ne t’en fais pas
Toi t’aimes le soleil et moi
Je peux pas

Tu cours et je cours
Dans toutes les directions
À l’opposée de l’autre
Et sur différents vents
Écoute-moi, écoute-moi
Oh, ne t’en fais pas
Y a des choses qu’arrivent
Mais tu sais ça

I thought you, babe
You’d be the one
I thought you’d be the one
I want to stay
But can’t today
Oh, I must carry on

Nouvelles du soir

Written By: Joseph Edgar

Hey man, As-tu entendu?
Ils l’ont annoncé à la télé
Aux grosses nouvelles hier soir
Pu personne dans la rue
Tout l’monde est caché avec leurs pancartes
Qu’ils ne pouvaient plus croire

Après l’coucher d’soleil
Deux auteurs se sont rencontrés
Au coin des auteurs
Pour en discuter
Si le film était bon
Si il suivait le plan
Du scénario écrit
Pour la durée
La durée des temps

Qui aurait cru?
Qui aurait cru?

Hey man, as-tu entendu?
Paraît qu’j’ai débarqué
du carrousel hier soir?
Quand j’ai cru qu’il ne tournait plus
Qu’ils l’avaient arrêté
Quand ils croyaient
Que j’pourrais pas voir

Qui aurait cru?

Après l’coucher d’soleil
Deux acteurs se sont rencontrés
Au coin des acteurs
Pour en discuter
Si le film était bon
Si il suivait le plan
Du scénario écrit
Pour la durée
La durée des temps

Qui aurait cru?
Qui aurait cru?

Discography

Le Joseph Edgar EP
-lancé à l'automne 2011
-disponible à www.myspace.com/josephedgar

Ya un train qui s'en vient
-lancé en 2009
-http://www.plages.net/index.cfm?c=album&id=299

Oh Ma Ma
-lancé en 2006
http://www.plages.net/index.cfm?c=album&id=234