KHALID K
Gig Seeker Pro

KHALID K

| INDIE

| INDIE
Band World Acoustic

Calendar

This band hasn't logged any future gigs

This band hasn't logged any past gigs

This band has not uploaded any videos
This band has not uploaded any videos

Music

The best kept secret in music

Press


Artist’info
Mai - Juin 06

Bienvenue dans ma tête est un spectacle à part. Seul en Scène, Khalid K nous entraîne dans un univers fait de jeux, de voyages et surtout de l’amour du son. Avec ses cordes vocales, il recrée de toutes pièces l’ambiance d’une jungle peuplée d’animaux ou celle d’une discothèque, puis il imite un cow-boy du far West avant de se mettre dans la peau d’une petite fille qui a envie de jouer…
Musicien instinctif, tour à tour chanteur oriental, orchestre de jazz ou grand chef indien, Khalid K nous emmène dans un univers à la fois drôle et poétique qui se compose de différents tableaux et personnages, avec comme seule et unique « matière » la voix et les sons…
- Artist’info


Le Monde2
Juin 06

Les lèvres de Khalid. Sur Scène, trois fois rien : un micro, des samplers posés par terre, et un type avec des cordes vocales incroyables. Khalid ne chante pas, ne déclame pas, ne récite pas. Il produit des sons, les superpose sur sa machine et, peu à peu, des univers se dessinent sur scène : une prière dans un temple bouddhiste, une rixe entre indiens et cow-boys, une fête dans une tribu africaine. Très vite, nous voici suspendus aux lèvres de Khalid, qui raconte des histoires sans les dire. Nous voici accrochés par la mélodie et le rythme de ces langages et bruits irréels. On le suit bien volontiers tut au long de cette prouesse sonore, guidée par u imaginaire espiègle et poétique. On en ressort époustouflé, taraudé par une seule question : « Mais comment fait-il ? » - MS
- Le Monde2


Le Parisien
18 Juillet 2006

Il y a plus de monde dans la tête de Khalid k que dans le métro aux heures de pointe ! Seul, cet artiste emplit le scène du théâtre Clavel de ses personnages venus de tous les horizons.
A le fois percussionniste, chanteur, griot, bruiteur, sampleur, il joue avec sa voix, ses bites en fer et ses pédales magiques qui lui servent à enregistrer, ici et là, ce qui lui passe par le tête. Cet homme est une boite à sons et une boite à musique à lui tout seul.
On se retrouve donc en montagne, entouré de vaches à clochettes, de chiens et de chats ; on entend bruisser le vent doux mais aussi les piqués des avions lors d’attaques ; on est plongé en plein western avec cow-boys et indiens à la clé… Bref, le monde réel et imaginaire, drôle poétique, vient à nous et on le reçoit comme autant de belles images. Le spectacle initialement prévu pour les « grandes personnes »emballe tout autant les enfants qui ont bien compris eux, que Khalid K était un magicien.
Corinne Néves.
- Le Parisien


La Scène
Septembre 06

Un micro, trois boites d’effets, une caisse en bois. Il n’y a rien d’autre sur le plateau. Khalid k arrive souriant, enlève ses chaussures, vocalise, s’assied, installe le décor…
…Khalid k, chanteur, conteur, musicien est aussi un jongleur : son corps et ses mains dessinent des ombres chinoises sonores. Un monde naît sous les yeux (et les oreilles) du spectateur. Un mince trait d’abord, puis une esquisse, enfin un tableau…
… Un K à suivre
Olivier Bailly
- La Scène


L’humanité
03 Octobre 2006

Une valise à la Marie Poppins, dedans une caisse en bois, trois petits boîtiers métalliques et un micro. Avec ces quelques attributs, nous voilà en route pour un tour du monde en 80 voix en compagnie de Khalid K. Ce musicien, chanteur et conteur à créé un véritable spectacle ovni. Assis sur une caisse en bois, il entoure une série de bruits d’animaux des alpages. Des chèvres, peut être des vaches, des clochettes, des chiens qui aboient… le décor est planté. Le film peut commencer.
Nous sommes dans un village arabe. Les hommes se parlent puis chantent. Avec une aisance scénique, Khalid K superpose ainsi des sons à l’aide des samplers. Il parvient toutefois à faire oublier l’installation technique au profit de ces très réels mondes imaginaires. Du village arabe, nous sommes propulsés en afrique. Il fait chaud et humide. Des animaux sauvages rodent autour du petit village en fête…
… Khalid K réussit à capter tout entière l’attention et à réveiller une multitude de sens. « Je ne suis ni comédien, ni metteur en scène, la scène est pour moi un espace d’expression confie- t’il. Au début, j’improvisais des rythmes, je projetais ma voix. J’expérimentais sans penser à faire un jour un spectacle. De fil en aiguille, j’explorais et j’allais de plus en plus loin. Encouragé par des amis, j’ai commencé à réfléchir à mes improvisations ».
Rien ne ressemble à ce spectacle Khalid invente un mode d’expression au carrefour du théâtre, de la musique, de la performance artistique.
Depuis 5 ans, la machine à improviser n’a cessé de se structurer…
… Même si la création présentée au Théâtre d’Ivry s’adresse aux enfants dés 6 ans, il n’est pas interdit aux adultes de s’y aventurer. Et même, on leur recommande. De l’étonnement au sourire en passant par le rire, les plus douces émotions sont au rendez-vous.
I Delaporte.
- L'HUMANITE


Discography

Bienvenue dans ma tete

Photos

Feeling a bit camera shy

Bio

KHALID was born in Casablanca and moved to France when he was 4 years old. Very young he taught himself to play guitar and created his own musical universe, at a cross between his two cultures.

At the end of the 80’s his collaboration with Farid CHOPEL of the band “CHOPEL AND THE KIDS” will be decisive. Formal classical learning and intensive touring achieved to make him a very skilled musician. Then his experiments and desire for new sounds leaded him to adopt the sampler and the midi as his new instruments

In 1997 his adaptation of PHEDRE for the TEKNE TROUPE (CIE TEKNE) directed by THOMAS GENARI is performed at the “ RENCONTRES URBAINES DE LA VILETTE” and at the “THEATRE D’ARRAS” as “HIP HOP PHEDRE”

Unrestrained, he explored his vocal capabilities and turned to a deeply rooted sound: Djembe and voice. He enters a prolific period that will see joint productions with the narrator RALF NATAF, the band YANN ET LES ABEILLES, LES VOISINS DU DESSUS and the “THEATHRE ALBI DE BASTIA”. He writes the score for “TEMPUS FUGIT” directed by the choreographer SIDI LARBI CHERKAOUI for ARTE

In 1999, his first solo act with “KHALIDOSCOPE” followed by “KHALIDK PHONIE” mark a step in a new direction. This year under the direction of KEN HIGELIN: “BIENVENUE DANS MA TETE” literally “welcome in my head” will be performed more than 50 times. The successful show will be adapted as “LE TOUR DU MONDE EN 80 VOIX” (Around the world in 80 voices) for the younger public.
Right now KHALD is in the studio putting the finishing touches on his new CD due out in 2007

“I stayed silent for so long, almost disappeared so I could listen, I was practically called the Invisible Man….
I came to question the limitations on the use of my voice, of our voices, bridled by education and society.
This took me to a journey across different identities and cultural landscapes that I had observed and absorbed
Condition sine qua non of being KHALID K, a curious and odd multiplicity that require that I, be alone on the stage.
WELCOME IN MY HEAD “