Kintra

Kintra

BandMetalAlternative

Kintra est un groupe de néo-métal dont les textes sont chantés en français. Depuis ses débuts, en 2001, le groupe s’est fait connaître grâce à plusieurs démos, EP et albums, et pour avoir participé à différentes compilations, concours et palmarès. Le groupe s’est produit en spectacle à de nombreuses reprises, de Windsor ON à Chicoutimi QC, acquérant la réputation d’offrir des prestations très énergiques. Kintra effectue actuellement la promotion d’un nouvel album, qui a récemment été recommandé

Biography

Quatre membres, quatre visages. Batterie, basse, guitare et voix se fondent et se démarquent tour à tour de l’ensemble, pour ponctuer les compositions de rythmes, de bruits, d’effets et de
mélodies. Une matière brute dans un contenu brut, Kintra se nourrit de néo-metal, de metalcore, de hardcore, de rock,
de punk, de metal et de death metal, ainsi que de tout ce qui
peut soutenir l’énergie virulente. Ses créations musicales ne sont
pas anti-pop, mais plutôt des rejetons de ce monde distorsionné qu’est l’anti-pop, ou l’underground. Construites à partir de rythmiques tranchantes, parfois même comme une suite d’airs sans refrains, les courtes chansons s’articulent instinctivement selon l’inspiration organique des quatre membres compositeurs réunis. Aucun opus épique ; qu’un orage d’airs tantôt mélodiques, tantôt brutaux.

Le groupe de musique voit le jour à Montréal en juillet 2001. Les quatre membres provenaient de styles musicaux très différents, allant du punk au death metal en passant par l'industriel et le rock francophone. À l’époque le groupe surfe musicalement sur la vague métalcore (Korn, Ill Nino) et alternative (Deftones, Raised Fist) qui bat son plein. Toutefois, s’inspirant directement de l’exemple de groupes de France (Pleymo, Mass Hysteria,
Lofofora) qui mettent en valeur le français, le groupe de Montréal n’hésite pas à utiliser la langue de Molière dès ses premières compositions. Le nom Kintra est adopté en 2002.

En 2003, le groupe enregistre un premier démo de sept titres, intitulé 100 argents 100 talents, distribué en très petit nombre à son entourage. À partir de l’hiver 2004, le rythme de création du groupe ralentit considérablement, pour consacrer plus d’efforts à l’amélioration technique des musiciens et à la maturation des compositions. Kintra travaille dès lors à devenir un groupe semi professionnel et sérieux dans ses démarches. Les compositions, auparavant très hardcore, s’inspirent de plus en plus du néo-métal et s’ancrent pleinement dans le métalcore. Deux sessions studios permettent d’enregistrer des simples (singles) : « Les plaies » en 2005 et « Zéro » en 2006-2007. Pendant cette période, Kintra débute ses spectacles, lance un premier site internet et met au point ses différents logos officiels.

Dans ce cheminement progressif, le 20 mai 2007, le premier mini-album officiel du groupe, Versus, a été officiellement lancé. Comprenant 6 chansons et quelques intermèdes, il représente 6 années de travail au sein d’un groupe plus vivant et plus fort que jamais. Le titre de l’album se réfère à la transformation stylistique au sein du groupe. Versus décrit aussi le contraste culturel franchi entre le genre musical – un rock lourd et brutal, tributaire des pays anglo-saxons – et les textes – francophones. Pour mousser la promotion de Versus, des chansons font partie de disques compilations, au Québec comme en France; un vidéoclip a aussi été réalisé pour la chanson « Phran-Ko Phun »; le groupe a participé à plusieurs entrevues radio, et l’album a été chroniqué par plusieurs médias spécialisés. Enfin, Kintra s’est programmé un horaire intense de spectacles pour promouvoir l’album. Ceci l’amena à faire plus d’une trentaine de spectacles pour promouvoir son nouvel album auprès des publics du Québec et de l’Ontario, de Lasarre en Abitibi à Sherbrooke en Estrie, de Saguenay au Lac-St-Jean à Windsor dans le Sud ontarien. Au fil de ces spectacles et de ces rencontres, Kintra a participé activement à construire un réseau de groupes métal chantant en français, participant de façon consécutive à l’organisation du seul festival du genre, le Camping métal francophone, en 2008 et 2009.

Fort de ses réalisations, Kintra livre en 2010 son second opus. L’album, une bombe de 42 minutes, est plus lourd et plus néo-métal que jamais. Il s'agit en majeure partie d'un album concept, particulièrement au niveau des textes. Prenant pour inspiration le septénaire humain, ou les sept corps qui composeraient l’être humain, « La collision des corps » jette une critique sur la société moderne, qui à force de vouloir préserver son individualité en vient à sacrifier le monde dans lequel elle vit.

Discography

Démos
-100 Argents 100 Talents (démo, 7 titres, 2003)
-Les plaies (démo, 1 titre, 2005)
-Zéro (démo, 1 titre, 2007)

Discographie officielle
-Versus (EP, 10 titres, 2007)
-La collision des corps (album, 12 titres, 2010)

Compilations
-French-Metal (France, Belgique, Suisse, Canada, 2007)
-Profusion IV (Montréal, Canada, 2007)
-Les Archives Québec-Radio, vol. 1 (Québec, 2008)

Vidéoclips
-Zéro (2006, sélectionné pour l'émission Capharnaüm)
-Phran-Ko Phun (2008)

Téléchargement gratuit de La collision des corps
http://kintrazik.net/modules/telechargement/lacollisiondescorps.html

Téléchargement gratuit de Versus
http://kintrazik.net/modules/telechargement/versus.html

Écoute en ligne : http://www.myspace.com/kintrazik

Set List

Le devis technique ci-joint est approximatif. Nous contacter pour tout détails et spécifications.