LINDIGO

LINDIGO

BandWorld

Reunion's percussion and madagascar's polyphonies, based on energic, cut down, transes and charism.

Biography

Lindigo
- Biographie -
Depuis 1999, Lindigo sévit sur notre île, avec une touche profondément malgache, une
couleur de l’Océan Indien prononcée. Lindigo, c’est un appel à honorer nos ancêtres, ceux qui
ont fait La Réunion. En portant l’oreille sur le message du groupe panonnais, il ne vous sera
pas difficile de comprendre qu’il utilise le malgache comme langue privilégiée. "Dawar avan
té zwé komsa" déclare Olivier Araste (23 ans), qui souhaite ramener l’ancestralité dans le
maloya, sans misérabilisme, sans séparatisme, sans passéisme. "Nou sé in maloya pa pou dir
nou lé mizèr, ou zorèy déor. Anou, nou fé in maloya la zoi, in maloya i retourn o sours"
poursuit l’artiste, qui déclarait par ailleurs pour expliquer l’utilisation du malgache "lo promié
larivaz sété bann malgas l’ariv La-Rénion, é mon maloya po moin sé in tradision fami. Moin
lé né dann sèrviss malgas. Po moin, sak mi fé, sé in retour o sours, ousa n’i sort. Kan mi sant
maloya, sé in lomaz avan-tou po bann zansèt. Mon bann granparan i sort Fort-Dauphin".
Voilà pourquoi l’artiste a cherché à mettre en avant ses origines. Son premier CD sorti en
2004, "Misoatra Mama" (merci maman), témoigne de cette volonté à mettre en valeur notre
histoire, notre quotidien, notre culture, notre langue aussi.
Enfant du maloya
En 2006, le groupe Lindigo, qui participait au tournage sur Firmin Viry, travaillet sur son
nouvel album CD en hommage aux « fils de la planète Maloya » : 12 nouvelles compositions
qui méritent d’être au-devant de la scène, connues par le grand public, les oreilles averties, les
programmateurs, les institutions culturelles. "Zanatany", enfants de la terre en malgache,
donne à voir les contrées de la Grande île, les traditions qui persistent à la Réunion, par un
regard aguerri sur les pratiques originelles pourvoyant au sens même du maloya. Pour autant,
l’oeuvre d’Olivier Araste proclame la mixité des peuples, de toutes ses richesses. Son maloya
brut, intègre, accueille harmonieusement l’accordéon sur une de ses compositions. Il faut
savoir qu’Olivier Araste est un touche-à-tout, qui passe aussi bien des percussions à la guitare,
à l’accordéon, à la batterie. Depuis l’âge de 9 ans, il joue dans diverses formations, l’orchestre
Dalleau, El Diablo, Destin, Grinn Dofé, Paille en queue, Françoise Guimbert, entre autres.
Les réunionnais ont rencontré son groupe sur toute l’île, et plus récemment au Kabardock
dans le staff de Maloya All Star, et aux manifestations culturelles saint-leusiennes.
Information inédite : Lindigo, au nom très "Jean-Albanien", rend hommage au célèbre poète
réunionnais, devrait reprendre pour une autre création de CD, un texte de l’auteur de "Bal
Indigo", un maloya kalou. Deux grandes concerts firent date cette année : la participation au
Festival Sakifo (Saint Leu) et celle au festival Africolor.
Engagé dans la reconnaissance de la culture réunionnaise
Olivier Araste aborde avec philosophie l’aide apporté aux artistes réunionnais. Pour lui, rien
ne doit décevoir ceux qui nous ont délégué cette tradition musicale ancestrale. Même sur la
terre battue, Lindigo chante. Peut-être doit-on dire qu’on peut les retrouver dans les Servis
Malgas de La Réunion. Il tient à remercier tous ceux qui programment le maloya traditionnel,
tâchant ainsi de préserver une tradition vive, revisitée jusqu’aux sources. L’artiste note
cependant le manque d’attention aux jeunes artistes. "Mi voudré di : èd in pé pliss la mizik
rénioné, rouv azot pliss dési la mizik lokal, é là mi koz po tout bann zartiss" déclare Olivier
Araste. Récemment, il n’hésitait pas à boycotter la scène de la foire de Bras-Panon, notant que
les têtes d’affiche raflaient toute la caisse, alors que les artistes de la localité devaient se
contenter d’un maigre cachet, qui ne permet pas de payer les musiciens et faire la promotion
du groupe [...] *
2007 sera l’année de leur consécration à la Réunion. Ils compteront plus de soixante dix
participations dans des événements tous genres confondus : festivals, concerts, mariages…
boîtes de nuit !! Pour la première dans l’histoire de l’île, le maloya fait son entrée dans les
clubs, une véritable révolution des pratiques !! Ce sont des chansons comme « la caz a nou
la » qui deviennent de véritables hymnes entendus sur la quasi-totalité des radios
réunionnaises et chantés unanimement par les réunionnais.
2008 sera consacrée à la préparation de leur prochain album « afrikindmada », né d’une soif
de faire reconnaître les trois grands territoires ancestraux de la réunion : l’Afrique, l’Inde et
Madagascar. En juin 2008, Lindigo partira en tournée avec notamment une présence au tout
jeune festival Ti Piment (Nancy), l’occasion de faire découvrir aux métropolitains cette
formation étonnante. La sortie nationale du prochain album est envisagée pour début 2009 et
devrait être suivi d’une tournée. Pour cette année, ils bénéficient du dispositif
d’accompagnement d’artistes mis en place par le

Discography

ZANATANY
Auteur/Compositeur : Harry Olivier Haraste
Label : Autoproduction
Parution : 12/2006

MISAOTRA MAMA
Auteur/Compositeur : Harry Olivier Haraste
Label : ABS/Piros
Parution : 09/2005

Set List

About 1H15
1. Mbola Tsara
2. Andrianamanitra
3. Milouze
4. Salamanae
5. Zanatany
6. Azafady Cherie
7. Diego Suarez
8. Miaro
9. Tambavy
10. Ampio Aho
11. Koman La Rive
12. La Kazanou