marijosée

marijosée

BandPopJazz

marijosée est née musicienne et artiste. Même pendant son sommeil les paroles et mélodies s’échappent de ses lèvres. Ancienne membre du groupe de percussionnistes Insisto, elle traduit sa nervosité en rythmes et prend un plaisir malin à tapoter sur tout ce qui lui tombe sous la main. marijosée nous dévoile sa voix séduisante sur une musique au style populaire agrémentée de percussions et ponctuée de jazz.

Biography

L’artiste franco-manitobaine marijosée fait le lancement de son premier maxidisque intitulé Rebondir et nous propulse dans une transe enjouée induite par ses rythmes et mélodies.

marijosée a puisé dans ses inspirations, dans celles du poète haïtien Bathélemy Bolivar ainsi que dans celles du producteur Carlin Lemon pour créer cinq nouvelles pièces musicales amusantes d’une poésie contemporaine, avec arrangements subtils et qui mettent de l’avant une instrumentation variée.

Si autrefois nous écoutions la voix de marijosée plutôt comme un instrument qui se mêlait aux autres, il s’agit de toute autre chose aujourd’hui. La jeune artiste franco-manitobaine étonne avec un ton qui révèle une âme honnête, sincère et généreuse.

marijosée nous propose un album composé de musique originale ludique et entrainante qui nous transporte loin dans un monde où la nervosité, le rythme, l’harmonie, la poésie et la ponctuation se marient heureusement. Les savoureux arrangements musicaux de l’album mettent en vedette les talents de Carlin Lemon, Murray Pulver, Richard Moody, Julian Bradford, Naomi Guilbert et Hiroshi Koshiyama (de Fubuki Daiko), Glen Matthews et Ivan Burke.

Lyrics

Comme la route

Written By: marijosée, Bathélemy Bolivar

Comme si je déraille
pour détourner l’ennui
assez pour me faire bâiller

Comme le pont qui s’écroule
Qui étouffe nos talks de métier
À y penser je suis soulagée

Se mettre à nu en 5 minutes
catch up, small talk et tout le kit
et ton nom encore c’est uh!

I hear pins falling
I hear pins falling

Le chit chat qui inonde
les aiguilles de ma montre
à t’écouter ma tête tourne en rond!

Tu parles en continu
moi, la machine qui dit oui
à t’écouter, j’revoie mes listes en tête

Tire ma tête des nuages
résume, wrap up, déclenche l’alarme
et t’es qui alors?

I hear pins falling
let’s stop pretending
that we have something in common uh!
that we have paced the same races

Comme si je déraille
pour détourner l’ennui
à vrai dire mes dés sont tous joués

Comme le pont qui est coupé
ma page est tournée
à y penser des heures de gagnées

I hear pins falling
let’s stop pretending
that we have something in common uh!
that we’ve run the same races

Un tambour

Written By: Bathélemy Bolivar

Un tambour d’aisselle en tête de choux
le tam tam est un ré fol et doux
le rythme bat contre mes doigts qui dansent
un air s’évente dans mon œil bleu gris

J’aimerais un tambour à la peau sans fard
un visage de roses sans crème de jour
lancôme et mac déguisent les vautours
je cherche ce tambour qui casse les brouillards

Je chante un tambour qui se coiffe de vert
à la saveur d’une crêpe d’un thé noir
prise dans le désir j’embrasse le défi
j’embrasse le tam tam et tout le kit

Passe-moi un tambour
qui casse les brouillards
qui sait battre l’air
tourne tourne mes rêves
donne-moi ce tambour
qui sait battre l’air
qui sait tourner mes rêves

Je chante un tambour qui se coiffe de vert
à la saveur d’une crêpe d’un thé noir
prise dans le désir j’embrasse le défi
j’embrasse le tam tam et tout le kit

Hanches de mères

Written By: marijosée, Bathélemy Bolivar

Un gallon de crème anti ride
Dépoussière mes genoux
Teindre mes cheveux faire fondre les années
Pas trop se pencher … pouvoir se redresser

Ralentir

Un gravol assure mon sommeil
Mon café à moitié caféiné
Une main pleine de vitamines
Pour gagner le Nord, rattraper le retard

Ralentir

PONT :
Et que faire de ces hanches de mère qui n’s’ront pas s’ront pas mère
Que faire de ces hanches de mères hum

Des vagues de rides côtoient mes lèvres
Noyer mes mains et leurs veines épuisées
Mes yeux miroir ma fatigue
Te regarder…télescope au bout du nez

Ralentir …. tout au ralenti

J’me lève trop tôt …au matin sans réveille
Ma peau usée, pochée, yeux cernés
Des crics et cracs jusqu’aux orteils
Pas trop s’courber … pouvoir se relancer

Et que faire de ces hanches de mère qui n’s’ront pas s’ront pas mère
Que faire de ces hanches de mères hum

Discography

Rebondir - 2011