Omnikrom
Gig Seeker Pro

Omnikrom

Montréal, Quebec, Canada | INDIE

Montréal, Quebec, Canada | INDIE
Band Hip Hop

Calendar

This band hasn't logged any future gigs

This band hasn't logged any past gigs

This band has not uploaded any videos
This band has not uploaded any videos

Music

Press


"Omnikrom album review"

Omnikrom
Comme à la Télévision
By Chris Dart

Omnikrom are in a tough spot for their second album, Comme à la Télévision. On one hand, they don't want to deviate too far from the formula that made their full-length debut, Trop Banane!, so much fun. On the other, they don't want to look like one-trick-ponies, the goofy electro party boys who can't change speeds. Télévision has all the weird synth bleeps, pop culture references and up-tempo, skittering beats that made Banane the success it was. "Je Crie Encore" shows the boys at their best, with MCs Jeanbart and Linso Gabbo flexing their elastic, syllable-holding rhyme styles over bouncy, chaotic beats. The title cut is pure dance floor gold, right down to its chant-along chorus. But Télévision also has Omnikrom showing some breadth. "Feel Collins" is a downtempo, melancholy-sounding, AutoTune-heavy, borderline ballad. "Vedettes" is an industrial-style collaboration with the Sainte-Catherines, while "Plus Tard" is a mid-speed creeper built around a piano riff. For a bunch of guys who talk about their Peter Pan-syndrome on "Crie Encore," Comme à la Télévision shows a lot of musical maturity. (Saboteur)

http://www.exclaim.ca/musicreviews/latestsub.aspx?csid1=115&csid2=870&fid1=39064 - exclaim.ca


"Le monde est pop"

Omnikrom
Le monde est pop


ARTICLE - 3 mai 2007
Stéphane Martel


[+] agrandir
Jeanbart d'Omnikrom: "En bout de ligne, rien n'a vraiment changé. On veut toujours devenir riches. C'est clair. Plus on va faire d'argent, plus on sera heureux."
Le trio montréalais Omnikrom souhaite trouver la recette du succès avec son premier album complet marquant un virage pop prononcé.

Personne ne demeure indifférent au trio montréalais Omnikrom. Après avoir fait paraître deux maxis groovants et joyeusement déjantés à cheval sur rap, crunk et électro, la bande récidive avec une troisième collection proposant du nouveau matériel. "À l'origine, les maxis, c'était pour nous faire connaître", explique Jeanbart, essoufflé. "On croyait qu'après trois parutions de ce genre, on aurait atteint un certain niveau de professionnalisme et une assurance, mais les deux premiers ont connu plus d'impact qu'on ne l'aurait pensé initialement, alors on a modifié notre plan d'action. Depuis le début, on voulait éviter de se retrouver avec un ramassis de pièces connues", poursuit le M.C.
Expression inventée de toutes pièces par le trio, "Trop banane!" (traduction libre: meilleur que tout, trop génial) s'est avéré le titre par excellence pour ce premier album complet. "On s'est rendu compte qu'on disait ces mots plus souvent qu'on ne le croyait. C'est en déconnant qu'on invente des formules et celle-ci est restée avec nous. Ça nous faisait rire entre amis et on s'est mis à l'employer à toutes les sauces. Disons que c'est notre nouvelle expression du jour", précise-t-il, amusé.

On s'en souvient, lors de son passage en plein air aux FrancoFolies de 2006, le groupe a suscité un mini-scandale avec ses textes grivois et hyper-sexualisés peuplés de "pouliches magiques" et d'allusions insolentes. Bon coup de pub pour les habitués du Zoobizarre. "Tout ça était vraiment exagéré. On a traversé cette période avec un sourire sur le bout des lèvres. On trouvait ça drôle de se retrouver à la une des journaux. Ça ne nous dérangeait pas de devenir la cible de choix. Je savais que plusieurs personnes décideraient de ne jamais écouter notre musique, mais je crois aussi que de nombreux curieux ont tendu l'oreille", avance l'amateur de Timbaland.

Avec la parution de ce compact, les "rois de la palette drette" troquent leurs rimes puériles et salaces contre une approche résolument pop qui biffe l'aspect vulgaire de leurs précédents opus. Devenus sages, les mauvais garçons d'Omnikrom? "Pas nécessairement, mais comme on désirait devenir plus accessibles, les sacres et le langage offensant ont pris le bord. Ayant toujours fait les choses dans le moment présent, selon notre humeur, on était rendus à cette étape. À mes yeux, le fait que le disque soit accessible le rend encore meilleur. On a retranché les choses inutiles pour ne conserver que l'essentiel. J'ai l'impression que chaque nouvelle chanson amène un sentiment différent et, esthétiquement, c'est plus nuancé. On fait de la musique sans prétention aucune, comme on l'entend, sans se prendre pour de grands artistes ni pour des clowns."

Recrutés par l'étiquette Saboteur, les gars furent épaulés par une poignée d'artistes de l'écurie (Champion, Numéro#), de même que par de fidèles collaborateurs dont l'ineffable Figure8, Ghislain Poirier et TTC qui y va d'un hymne à notre spécialité nationale (Danse la poutine). Avec Trop banane!, l'irrévérencieux clan souhaite poursuivre sa mission de distraire le public. "On veut s'amuser tout en divertissant le peuple et il est évident que l'on vise un public plus large avec ce disque. On a essayé de nouvelles façons de travailler, de construire des morceaux et même de chanter, mais, en bout de ligne, rien n'a vraiment changé. C'est clair qu'on veut toujours devenir riches. Plus on va faire d'argent, plus on sera heureux."

Le 9 avril avec Numéro #
Aux Foufounes Électriques
Voir calendrier Hip-Hop / Funk

À écouter si vous aimez:
-TTC
-Numéro#
-Ghislain Poirier

http://www.voir.ca/publishing/article.aspx?zone=1&section=6&article=51106
- voir.ca


Discography

Trop banane!
Comme à la télévision

Photos

Bio

Cast your mind back to Valleyfield in the late 90s. On a beautiful July evening, with the roar of the regattas behind them, Jeanbart and Linso Gabbo strolled barefoot on the beach. Their dreams were so big, they were spilling out of their Giants ball caps. Rap, they ate up; dollarsthey wanted millions. All that was missing was a sound engineer.

Six years later, they finally scored a DJ and Producer worthy enough to work with them, who was none other than Figure8, a creature half-man, half-bear, and all mystery.

Their first two independent releases, Futurs Millionnaires vol.1 and FM2: 24 pouces glacs, quickly established their sound as the standard for new Quebec rap. The resulting tracks demonstrate a shift in genre, with lyrics that are serious, funny and innovative and the foundation of the Omnikrom universe: hip-hop rhymes cleverly peppered with hints of electro and pop, rich popping colours, references to pop culture, and lovelots a love. Their collaboration with Numero# on the tune Chewing Gum fraise further cemented the Omnikrom phenomenon, and fan frenzy reached an all-time high. The magic ponies are gathering!

May 2007 is when it all came together. With the release of the album Trop Banane! propelled them into favourites among young Quebecers. The tracks Danse la poutine (recorded with French buddies TTC), t Hit, and Prends une photo avec moi, became anthems for todays sassy youth, fond of high-production music videos, urban street wear, and electronic gizmos. Their video for the song t Hit was not only in heavy rotation on Musique Plus, but it was also seen by half a million people worldwide on YouTube. The infamous and celebrated Hollywood blogger, Perez Hilton, was surely convinced, when he wrote on his blog: Their name is Omnikrom. They are from Quebec. They do French electro hip hop. And they fucking rule!

This much-deserved praise was also extended by Quebecs music community the following autumn, when they won the Felix for Hip Hop Album of the Year.

During this period, they wasted no time installing themselves in their new homethat is, the backstages of countless venues in Quebec (with over 100 shows!), or the restricted areas of numerous prestigious European festivals (including the Dour Festivaltwice!and the Eurockennes of Belfort). They even did the Tour du Chapeau of the Francofolies (Spa, La Rochelle and Montreal).

A lot of water has flowed into the Rivire de Diamants since Omnikrom first appeared alongside Ghislain Poirier (Bounce Le Gros/Ninja Tune), and 2009 promises not to hold back the floodgates. With a new album in the works on Saboteur Musique, and Backstage avec Omnikrom, a 10-episode web series for 33mag.com, sponsored by Rogers Wireless, Reebok and Teletoon, the band promises to flood your ears and eyes with musical treats.