Pascal Lejeune

Pascal Lejeune

BandPopAdult Contemporary

Pascal Lejeune est Acadien et pas que... Son talent d’écriture et de mélodiste en fait l’un des
jeunes artistes les plus intéressants sur la scène francophone. Humour et poésie,
il a tout juste...Découverte Alors chante de
Montauban 2010, Pascal Lejeune est un chanteur atypique et universel !

Biography

Biographie et spectacle
Pascal Lejeune est Acadien et pas que... Son talent d’écriture et de mélodiste en fait l’un des
jeunes artistes les plus intéressants sur la scène francophone canadienne. Humour et poésie,
il a tout juste... Ce charmeur de foules a un style bien à lui. Découverte Alors chante de
Montauban 2010, Pascal Lejeune est un chanteur atypique et universel ! Il a deux albums,
Adélaïde (2009) réalisé par Yves Desrosiers (Lhassa de Sala) et Le commun des bordels
(2007). Pascal Lejeune se présente en spectacle avec deux musiciens multi instrumentistes,
John Boulay et Isabelle Thériault (guitares, banjo, basse, accordéon, lapsteel, mandoline).
Lejeune a présenté près de 200 spectacles depuis 2007 partout au Canada, en France et en
Belgique. En 2010, il sera entre autres en spectacle aux Jeux Olympiques de Vancouver, en
Acadie, au Québec, dans l’Ouest canadien, en France et en Suisse…

Ce qu’ils en ont dit…
« Pascal Lejeune : l’Acadien citoyen du monde. Figure marquante de la relève acadienne, Pascal Lejeune s’affirme avec brio – et
décontraction - dans un répertoire conjuguant bon sens, poésie et humour. Entre Provinces Maritimes, Québec et France, cet
auteur-compositeur-interprète trace son bonhomme de chemin avec une réjouissante aisance, tant sur scène que dans la vie. »
Albert Weber, Les Déferlantes - Le Mag, Octobre 2009

« Autre artiste à suivre, venu, lui, du Nouveau-Brunswick : Pascal Lejeune. Pince-sans-rire, nonchalant, son jeu de scène se réduit
à quelques mimiques et oeillades entendues, et le public est ravi, comme mis dans la confidence (…) Tout en fait est dans
l’écriture au registre poétique, plutôt dans l’humour tendre, et des mélodies bien troussées portées par une jolie voix profonde. »
Fred Hidalgo, Chorus (France), Automne 2009

« Oh ! l’heureuse surprise. Je suis en voiture, j’écoute le nouveau disque de Pascal Lejeune et je me dis que c’est tout à fait dans la
lignée d’un Sylvain Lelièvre, ce qui n’est pas rien, déjà, en soi. Et puis, à partir de la chanson Le vieux de la vieille, en mi-course
d’album, ça devient tout simplement du Pascal Lejeune. Plus besoin de comparaison : il a une plume, un univers, une façon de
chanter qui sont bien à lui, et vraiment intéressants, nourris de sa vie à lui, né au Nouveau-Brunswick : chanson d’amour
lumineuse d’un vieil homme à sa femme, chanson à boire, rupture où il est question de « ta poésie/ta peau est si douce », invention
d’un monde meilleur, le chanteur réussit à réinventer un peu le genre. On soulignera l’exceptionnel travail de réalisation d’Yves
Desrosiers et la qualité tout aussi exceptionnelle des arrangements, signés par Lejeune et Desrosiers, mâtinés de couleurs vieux
jazz, louisianaise, slave ou même carrément western. Ce n’est pas un hasard si certains des meilleurs musiciens de l’heure ont
accepté de collaborer à ce disque. »
Marie-Christine Blais, La Presse (Montréal), 19 septembre 2009

Lyrics

Adélaïde

Written By: Pascal Lejeune

Paroles et musique : Pascal Lejeune

Pascal Lejeune : voix, percussions, bombarde
Yves Desrosiers : guitare acoustique, guitare électrique, lap steel, percussions
Mario Légaré : basse
François Lalonde : caisse claire
Marie-Anne Arsenault : choeur

Tu m'as enfer ton coeur
Moi je l'ai prisonnier
Tu me Bonnie, je te Clyde
Le coffre-fort a sauté

Adélaïde
Adélaïde
Amour impossible

L'amour derrière les barreaux
Adélaïde ne m'attend pas
Vole, vole comme l'oiseau
Loin d'ici, loin de moi

Adélaïde
Adélaïde
Amour impossible

Si un jour on me libère
Adélaïde, je te retrouverai
Je prolongerai l'éphémère
Pour un dernier baiser

Adélaïde
Adélaïde
Amour impossible

Tu m'as enfer ton coeur
Moi je l'ai prisonnier
Tu me Bonnie, je te Clyde
Le coffre-fort a sauté

J'en ai nul pore

Written By: Pascal Lejeune

Paroles et musique : Pascal Lejeune

François Émond : contrebasse
Denis Hachey : percussions
Jesse Mea: accordéon
Pierre-André Thériault : clarinette

Tout a commencé par un cheveu dans ma soupe
Maintenant y’a des cheveux qui dorment dans mon lit
Y’a même des cheveux qui s’noient dans la douche
À mon avis y’a quelque chose de louche

Dans ma tête c’est toujours l’automne
Juste des feuilles mortes qui font qu’tomber
J’me sens comme un gros chien l’été
J’perds mes poils de tous pores de tous côtés

J’ai pu une plume j’me sens tout nu
J’ai pu envie d’sortir dans la rue
Faudrait aller voir à la racine
La cause de ce complexe qui m’cale dans le vice

Ça m’gêne tellement que ça frise le ridicule
Ce qui m’stresse un peu moins, l’absence de pellicule
Pis j’m’ennuie d’mon barbier même s’il me faisait friser
Il me disait : « ils vont arrêter d’tomber… le jour où
t’en n’auras pu »

La calvitie c’est comme pas pouvoir bander
Toute ta fierté à la merci de la loi de la gravité
Pourtant chez les morts ça continue de pousser
Mais pas sur moi

J’me fends en quatre afin de trouver une solution
Afin de trouver La solution
Ça y’est j’ai trouvé
Une tuque l’hiver et une casquette l’été

Le train

Written By: Pascal Lejeune

Paroles et musique : Pascal Lejeune

Pascal Lejeune : voix, percussions, guitare acoustique
Yves Desrosiers : banjo, percussions
Pierre-André Thériault : banjo
Marie-Soleil Bélanger : violon
Claude Fradette : dobro
François Lalonde : percussions
Marie-Anne Arsenault : choeur

Le train, le train, le train, encore une fois n'est pas à l'heure
Le train, le train, le train, encore une fois n'est pas à l'heure
Ben moi c'est ben d'valeur, j't'attendrai pas à la gare encore une demi-heure

Encore les mêmes histoires, encore les mêmes conneries
Quelqu'un s'est encore jeté devant le train de minuit
Quelqu'un n'en pouvait plus, du train train quotidien
Une autre âme égarée qui pouvait pas trouver son chemin
C'est vrai que p'tit train va loin mais pas si t'es couché devant
La vie est belle mon gars, s'agit d'fumer le bon tabac

Le train, le train, le train, encore une fois n'est pas à l'heure
Le train, le train, le train, encore une fois n'est pas à l'heure
Ben moi c'est ben d'valeur, j't'attendrai pas à la gare encore une demi-heure

La vie est belle quand même, faut juste gratter à la bonne place
Rentrer dans son trou ou sortir de sa crasse
La vie est belle en vie, mais pas six pieds sous terre
C'est un peu trop poussiéreux afin de voir un peu plus clair
T'étais peut-être pressé d'partir mais moi j'étais pressé d'arriver
Penses-y au moins jusqu'à demain, tu pourrais peut-être changer d'idée

Le train, le train, le train, encore une fois n'est pas à l'heure
Le train, le train, le train, encore une fois n'est pas à l'heure
Ben moi c'est ben d'valeur, j't'attendrai pas à la gare encore une demi-heure

Imagine ce que tu vas manquer dans ton départ précipité
Tes enfants qui vont grandir puis sûrement te ressembler
Montre-leur le droit chemin au lieu de couper au travers
Parce qu'une fois qu'la trail est faite, c'est eux autres qui vont vivre avec
Échange ton coeur de pierre, pour un peu de tendresse
Si tu veux j'te paie une bière, raconte-moi tout ce qui te stresse

Tchou tchou tchou, choose life man
Tchou tchou tchou, choose life man
La vie t'attend elle, la vie t'attend, t'attend, t'attend, t'attend tout le temps

Le train, le train, le train, encore une fois n'est pas à l'heure
Le train, le train, le train, encore une fois n'est pas à l'heure
Ben moi c'est ben d'valeur, j't'attendrai pas à la gare encore une demi-heure

Discography


Adélaïde (2009)
Réalisation : Yves Desrosiers

Le commun des bordels (2007)
Réalisation : Marc Chops Arsenault

Acoustic France (2008):
La chanson « Bilingue in Paris »
de Pascal Lejeune fait partie de
la compilation Acoustic France
de Putumayo (New York)
distribuée dans 160 pays.
(Autres artistes sur la compilation :
S. Kiberlain, T. Dutronc, JP Nataf,
C. Bruni, C. Sanchez, Les Escros, etc.)

Disponibles à www.plages.net / www.archambault.ca / www.itunes.com