Pierre Lapointe

Pierre Lapointe

BandPop

European magazine Telerama said of Lapointe that he was the best thing that happened to music for a long time.

Biography

Pierre Lapointe est né au Lac St-Jean et il a grandi à Gatineau, dans l’Outaouais québécois. En 1999-2000, après avoir débuté des études en arts plastiques au collège de l’Outaouais, il bifurque pour étudier en interprétation théâtrale professionnelle au collège de Saint-Hyacinthe. Après deux sessions, il quitte ses études pour se consacrer à la chanson. Il revient en Outaouais, complète son diplôme en arts plastiques au collège de l’Outaouais et s’inscrit au concours Tout nouveau Tout show. Il remporte le prix auteur compositeur interprète de l’année, le prix Coup de cœur Musiqu’en août et le prix du public. Il s’installe à Montréal où il débute des études en arts à l’Université du Québec à Montréal.

En septembre 2001 il est le lauréat de la catégorie auteur compositeur interprète du Festival international de la chanson de Granby. À la rencontre d’automne 2001 du ROSEQ, il se mérite le prix Roseq-Rideau.

En novembre 2001, la Fondation pour les arts, les lettres et la culture en Outaouais lui décerne le prix À un artiste de la relève. L’année 2001 sera consacrée à l’écriture de chansons et à la préparation d’un spectacle original.

En décembre 2002, il obtient une bourse du Conseil des arts et lettres du Québec pour préparer son premier album commercial. Sa maquette de 9 titres, réalisée grâce à un prix de Musicaction obtenu à Granby, tourne déjà à la radio et est disponible dans la section des producteurs indépendants chez Renaud Bray, Archambault (Mtl et Québec) et chez Sillons à Québec.

En novembre 2002, Pierre Lapointe et son équipe produisent le spectacle Petites chansons laides à Montréal, au studio-théâtre Stella Artois. La critique est dithyrambique. Dans le cadre de Coup de cœur francophone présenté au Théâtre du Petit Champlain à Québec, le même scénario se répète : la critique l’encense.

L’Europe fait partie des projets : après le Festival Alors…Chante! à Montauban en mai 2002, le spectacle a été présenté à Mars en chansons 2003, au festival Chant…Sons en Vendée et au Festival du Chaînon manquant.

À l’été 2003 il signe avec Audiogram qui lui permettra de produire son premier CD, réalisé par Jean Massicotte (Lhasa De Sela, Jean Leloup). L’année sera consacrée à la scène (spectacle Petites chansons laides) et à la préparation du CD.
En juin 2004, il reçoit le Prix du jury 2004 du Festival Pully Lavaux À l’heure du Québec, en Suisse.

En juillet 2004, aux FrancoFolies de Montréal, il fait salle comble pendant 4 soirs au Monument National et reçoit le Prix Félix Leclerc. Ce prix lui assure une nouvelle présence en France, au Festival Alors Chante! à Montauban en mai 2005.

En automne 2004, il présente son spectacle renouvelé intitulé La forêt des mal aimés, à Québec au Théâtre du Petit Champlain et à Montréal au Théâtre Corona. Le succès est instantané et les supplémentaires annoncées pour janvier 2005 affichent rapidement complet. Le spectacle sera présenté en tournée au Québec en 2005, 2006 et 2007.

En mars 2005 il a fait partie de l’émission Couleurs francophones, diffusée sur les radios francophones européennes à l’occasion de la Journée de la francophonie. En mai 2005, il présentera son spectacle au Festival Alors… CHANTE! à Montauban où il reçoit le prix Coup de cœur de l’Académie Charles Cros.
Son premier vidéoclip (Le columbarium) figure dans les premières positions des palmarès dès sa sortie. Son deuxième vidéoclip transpose en images la chanson Tel un seul homme et permet de découvrir une autre facette du talent de Pierre Lapointe qui a co signé le scénario avec André Turpin (Un crabe dans la tête, Maëlstrom, Un 32 août sur terre).
En juin 2005, son CD éponyme est certifié Disque d’or (85 000 copies vendues).
À l’été 2005 il est le porte-parole de Musiqu’en Nous et il fait partie des grands événements tels le Festival de la chanson de Tadoussac, le Festival international de la chanson de Québec (2 soirs à guichet fermé pour le spectacle Le Consort contemporain de Québec reçoit Pierre Lapointe) et les Francofolies de Montréal où son spectacle Pépiphonique est présenté 2 soirs à la Salle Maisonneuve, à guichet fermé.

En septembre 2005, Pierre et son équipe reçoivent une récompense inattendue : 13 nominations au gala ADISQ 2005. Il est nommé Personnalité de la semaine au quotidien Le Droit.
Il remportera six Félix : Metteur en scène et sonorisation pour le spectacle La forêt des mal aimés, Réalisation et Arrangement à Jean Massicotte pour l’album éponyme, Album de l’année catégorie populaire, Révélation de l’année.

Le 24 novembre 2005, la prestigieuse Académie Charles Cros lui décerne le Grand Prix du disque Charles Cros catégorie chanson pour son album éponyme paru en 2004, doublé d'un Prix de l'Organisation internationale de la Francophonie.

Nommé Personnalité de la semaine par La Presse, il est ensuite nommé Personnalité de l’année, catégorie Arts, au Gala de l’excellence en janvier 2006.

Il fait partie des coups de cœur de l’équipe des ar

Discography

- Pierre Lapointe "Pierre Lapointe" mai 2004
- Pierre Lapointe "La forêt des mal-aimés" mars 2006