VENERA 4
Gig Seeker Pro

VENERA 4

| INDIE

| INDIE
Band Rock Pop

Calendar

This band hasn't logged any future gigs

This band hasn't logged any past gigs

This band has not uploaded any videos
This band has not uploaded any videos

Music

Press


""Organique, fluctuant, écarlate""

Si Venera 4, avec son doux nom de sonde spatiale soviétique et son look DIY de jellyfish ultravénimeuse encapsulée, n'est pas la meilleure chose qui soit arrivée au shoegaze hexagonal depuis loooongtemps, alors moi plus rien comprendre mon pote. Parce qu'en fait, il m'est souvent arrivé de me demander quand est-ce qu'on aurait enfin un groupe bien de chez nous capable de produire un putain de noise sans s'engouffrer dans le quasi-inesquivable et systématique My-Sonic-Bloody-Youth-Of-Valentine-like - laissant d'emblée à tous ses héritiers ce délectable petit goût d'obsolescence - et il se trouve que Venera 4 est une réponse particulièrement réconfortante; du coup ici, on se rapproche plutôt de The Big Pink sans l'extension tapin, No Age et ses dissonances acido-basiques qui électrisent l'épiderme, Ringo Deathstarr, Highlands et consorts, avec ce son exsudant les 90's à rayures et jeans mutilés, cette basse plus que torride, ces refrains en LED qui font la différence; tout ce maelström phosphorescent qui crépite depuis son intimité analogique, pullule de fuzziness solaire décontractée, lévite avec un borderline des plus tangibles - des plus français, si je puis dire.
Vivement le full-length.



En quelques mots : organique, fluctuant, écarlate
Note du chroniqueur : 2/2

Chroniqueur : PeterSouth Aka Krokodil - La Faustsceptique


"Les Inrockuptibles"

"Empruntant son nom à une sonde spatiale soviétique, Venera 4 lance un
signal noisy dans l'obscurité apocalyptique de la fin de l'année 2012 et reçoit
d'encourageants échos de la blogosphère. (...) Des voix lascives et sensuelles
viennent glacer le sang sur Sun. Les guitares tremblent et délivrent leur
trop-plein de fuzz sur Seabed Terror. Le balayage de notre écran radar
s'affole : depuis Stuck in the Sound et Unison, on avait perdu de vue l'aiguille
du cadran de la scène shoegaze française. Avec Venera 4, il va falloir
accrocher sa ceinture tant leur production est solide et prometteuse."
Abigaïl Aïnouz
Les inrockuptibles N°897 - Les Inrocks


"Seabed Terror Ep review"

It’s a lively rocking song with crunchy guitar colors and kicking drum injections, accompanied by Morgane’s great voice that is mysterious, sweet, angelic and sexy at the same time. If you’d blend My Bloody Valentine (especially their “Loveless" album comes to mind), Sonic Youth, Pixies, Garbage and the song “Belong" by Pains Of Being Pure At Heart, you might get a slight idea of the area where “Seabed Terror" is spreading its exciting virus. The second track is entitled “Bora Bora", a kicking mid-tempo rocker with quite fiery’n’noisy riffs and a grasping melody. In addition to this single, the band recently unleashed their second single, “Sun", which is also a quite pleasant listening trip. Head over to their BandCamp and check it out, your ears will be thankful. Promising band! 8/10 - Clank For Breakfast


Discography

Upcoming : Deaf Hearts EP
Sept 2013
-------------

Past:

Haunted Summer Single
Apr 2013

Carry the world away Christmas song
Dec 2012

Seabed Terror EP
Dec 2012

Photos

Bio

Venera 4 is a contemporary and multifaceted french quartet. Their universe combines several sounds between female voices and shrill guitars; sensuality and strength. Inspired by art, we are two boys, two girls, meeting in noisy pop songs with a delicate sense of colors... and darkness.