Zanzibar

Zanzibar

 Brussels, Brussels Capital Region, BEL
BandBluesWorld

A fusion of Jazz, Blues, Boogie Woogie, Barrelhouse, Ragtime, Gospel, and african music.
Those styles are among the first cross breeded musics of the history, a melt of the european and african cultures, which happened on the american ground.
We try to investigate it's earliest and deepest roots.

Biography

Orchestre belgo – africain dont le nom provient d’un petit archipel africain, au Nord Ouest de Madagascar, au large de la Tanzanie, la côte Est de l’Afrique, celle qui fait face à l’Indonésie ; nous aimons ce nom car tout comme la musique traditionnelle africaine il parle, il est imagé. La signification du nom « Zanzibar » remonte au Moyen âge, il signifie « la terre des noirs ».Dans cet orchestre nous cherchons le chaînon manquant entre les rythmes traditionnels africains et les premiers styles afro - américains, le blues, le boogie woogie, le ragtime, le New Orleans, le swing, le Gospel.Essayez de vous imaginer une fête dans un petit village africain au cœur de la brousse, l’énergie extraordinaire des tam tams, la danse qui agite la popula-tion toute entière, des enfants aux plus âgés.Toute cette énorme énergie festive, conviviale, c’est ce qu’on retrouve dans les premiers styles afro – américains, et ce n’est que normal car ils ont été créés sur le sol américain par les descendants des esclaves provenant d’Afrique.Donc lorsque notre percussionniste Guinéen, Kakan Mbayo mélange ces rythmes traditionnels avec les basses imprimées par la main gauche de Renaud Patigny, pianiste spécialiste du boogie woogie en Belgique ( en Amérique on l’appelle le « génie européen du boogie » ), ce n’est pas une hérésie ou un mélange de mauvais goût mais une démarche somme toute assez logique.En réalité nous revisitons le boogie au travers de ses propres racines.Cela donne un nouveau style, hybride, à cheval entre la musique du monde et le boogie, le ragtime, ..... entre deux mondes, le monde africain et le monde occidental, entre deux époques, les années ’20 et aujourd’hui.Les vocalistes de l’orchestre Zanzibar d’origine africaine relèvent le défi d’opérer une fusion entre le répertoire des monstres sacrés de l’histoire des premiers styles afro - américains (Bessie Smith, Ray Charles, etc) et la musique traditionnelle africaine.Le Burundais Désiré Ntemere s’est imprégné pendant des décennies de l’art vocal des stars de la soul, du RnB vintage, du Blues le plus ancien (Robert Johnson, John Lee Hooker, Wilson Pickett, Otis Redding, Ray Charles, James Brown, ...), il est donc un chanteur idéal pour ce projet.

L’harmoniciste Geneviève Dartevelle s’est fait un nom dans le circuit du blues acoustique, personnage authentique, elle est notre « blueswoman nationale » en outre elle pratique des instruments quasi inutilisés en blues – boogie (didgeridoo, vielle), ce qui permet des investigations musicales tout à fait nou-velles.Avant chaque concert nous avons peur car cette fusion musicale est nouvelle, originale, hors des sentiers battus, et nous nous demandons comment ce sera accueilli.Mais à chaque fois les gens sont emballés, viennent nous féliciter, ça se termine toujours en apothéose, avec des rappels, le public debout, ça fait deux ans que ça dure et ce n’est que le début d’une grande aventure.

Notre but est de mettre une ambiance d’enfer en apportant une musique festive, originale, empreinte d’humour, de convivialité, mais aussi avec un fort contenu musicologique et humain.Après avoir accompli un programme en hommage à Bessie Smith et à Ray Charles, Zanzibar se tourne résolument en cette année 2015 vers le chemin des compositions personnelles.Un premier concert fort réussi à l’Espace Delvaux (Watermael Boitsfort) fin mai et sur la grande scène du Festival de Gouvy avant Manu Dibango début aoùt donnent à penser que Zanzibar est mûr pour partager de belles émotions en créant sa propre musique.





Discography

- From Blues to Happiness (Coming soon october 2016)

- Squeeze Me Jazzband "Salute to Uncle Bijou", recorded in 1992 for Aurophon ( Germany ) AU 31623

- R Patigny and his blue Devils "Still Boogyin" recorded in 2006

Set List

Nobody knows you when you're down and out (Jimmy Cox)
My Kitchen Man (A Bellenda / Andy Razaf / Pinkard)
Devil's gonna get you (Porter Grainger)
Yellow Dog Blues (WC Handy)
Cake Walkin Babies (C Williams)
Poto Poto (=Muddy Water by P Derose / H Richman / Jo Trent Lingala translation Princess Mansia)
Hop Scop Blues (G W Thomas)
On Revival Day (A Razaf Lingala translation Princess Mansia)
Lock and Key (James P Johnson/H Creamer)
There'll be a Hot Time (Theodore A Metz/Joe Hayden)
Yembela Ye (=Moan you moaners by Spencer Williams, lingala translation Princess Mansia)
Tossing and Turning ( R Patigny / J Colston )